Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Questions SFFF

Avant que tout ne recommence - Michel Nittis

5 Août 2011 , Rédigé par Alice Mazuay Publié dans #Présentations d'oeuvres

Un livre comme un rêve : les pieds dans le sable et la tête dans les étoiles. Pour leur permier roman dans leur collection Quêtes et Présages (j'avais déjà donné mon avis sur leur première anthologie de nouvelles dans cette collection : Pouvoir et Puissance), les Editions Sombres Rets continuent à me ravir, à chaque fois dans un nouveau registre.

Et la couverture reflète parfaitement l'esprit de l'oeuvre. Chapeau-bas à Mme Elie Darco, aussi bien pour le dessin que pour sa composition.

 

Je sais, ce sont des bannières publicitaires, mais je les trouve superbes, alors je vous les remets. Je m'assume.

 

Bon, je pense que le plus gros du mérite revient de droit à l'auteur, Michel Nittis, que je ne connaissais pas, je l'avoue. Sa plume, si poétique, a su m'évader de ma réalité. Oh, le roman en lui même n'a rien d'exceptionnel. L'intrigue est assez classique pour un space opera (comprendre roman de science-fiction se déroulant dans un environnement multi-planétaire). J'ai trouvé les dialogues assez moyens, avec des répliques trop prévisibles, trop ressassées. Les personnages sont un peu naïfs pour leur genre et leur pedigree affiché. Mais leurs réflexions, leurs envies, leurs objectifs, c'est tout cela qui contribue à la douceur de ce livre, à l'espoir qu'on puisse recommencer autrement, même face au cynisme.

Presque à chaque chapitre, on peut se poser une nouvelle question. Certains y verraient un exercice de philosophie. On y parle sociétés, politique, colonisation, évolution de l'humanité ou encore quête de l'au-delà (au sens hors limite) et du dépassement. Alors, oui, il y a de l'amourette superflue, mais ne fait-elle pas partie de cette humanité qu'il tente de réhabiliter ?! Oui, il y a quelques descriptions scientifiques, qui semblent du reste assez réalistes au regard des connaissances actuelles, de l'hyper-espace et de superbes croiseurs de combats, mais ce ne sont que des outils pour parler des rêves de l'Homme, de sa soif de nouveauté, de recommencement.

 

Il est probable que ce roman essuie nombre de critiques pas forcément très positives. Mais moi, ce que je voudrais mettre en avant, c'est le deuxième degré ; pas ce qu'il nous montre, mais là où il nous emporte : dans une virée au milieu des étoiles, avec en ligne de mire, un nouveau départ.

 

Bonne lecture (possible depuis 2011)

 

avant que tout ne recommence - Michel Nittis

Partager cet article

Commenter cet article