Présentation

Rechercher

Images Aléatoires

  • Absinthe 13 Malchance
  • Enchantement magazine 2

Types d'articles

  • Flux RSS des articles
Mardi 30 novembre 2 30 /11 /Nov 15:20
- Publié dans : Présentations d'oeuvres

J'ai lu ce roman dans le cadre du Masse critique spécial littérature de l'imaginaire de Babelio. Je l'avais coché totalement au hasard, ne connaissant ni l'auteur ni la ligne des éditions l'Atalante. Je dois donc dire que j'ai eu une double bonne surprise. Premièrement, j'ai été sélectionnée pour lire et commenter ce livre. Deuxièmement, il est vraiment pas mal du tout.

 

C'est un ouvrage qui mixe un peu les genres entre science-fiction et étude sociétale, anticipation. Walter Jon Williams imagine ici les révolutions culturelles que les futures innovations scientifiques et technologiques pourraient engendrer. Les trois principaux thèmes abordés sont, dans le contexte de l'expansion humaine galactique,  les conséquences sur notre société :

- d'une énergie abondante, fiable et quasi inépuisable,

- de l'éternelle jeunesse,

- de la téléportation.

S'il entre parfois dans des détails technologiques et scientifiques qui pourraient rebuter un néophyte en la matière, l'auteur expose ses théories philosophiques de manière très accessible. Son approche de la caractérisation des besoins et envies de l'individu, de la famille et enfin de la société, laisse le lecteur libre de choisir son camp, son interprétation, via le poids d'un affect non négligeable. Il s'essaie même à la création d'une civilisation concurrente.

Bien sûr, tout ceci se fait sous forme très romancée et, qui plus est, d'une belle plume. Je suis très contente de cette lecture. Un seul petit regret : Williams termine le roman sur une note volontairement optimiste qui vient contredire le deus ex machina qui, à mon sens, révèle le peu de confiance qu'il place en l'Homme. Cela m'a laissé un sentiment de confiance rompue, comme l'espoir brisé de parvenir de façon autonome à ce résultat (certes un peu utopique, mais on peut toujours rêver). Il avance trop, à mon goût, les faiblesses de l'homme.

 

 

Doran Falkner, scientifique émérite, responsable des deux dernières révolutions de l'humanité, cherche un moyen pour sortir cette dernière de sa torpeur. Avec une équipe constituée, il se met à la recherche d'un 3ème miracle, sur une lointaine planète.

 

Bonne lecture (possible depuis 1985)

 

le coup du cavalier Williams

 

 

Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Par Alice Mazuay - Communauté : Autres Mondes...
Retour à l'accueil

Commentaires

A lire également du même auteur, même collection ;"avaleur de monde"

Quant à l'Atalante c'est une maison d'édition à découvrir pour ceux qui ne connaissent pas avec des auteurs du haut du panier comme R. C. WAGNER, Glen COOK, Orson Scott CARD et j'en passe ... ! ! !

Commentaire n°1 posté par thanatos le 03/12/2010 à 18h21

Je garde la référence

C'est vrai que leur catalogue m'a l'air pas mal du tout.

Réponse de Alice Mazuay le 03/12/2010 à 22h18

Documents

Une petite page d'historique du blog, dans laquelle vos commentaires, remarques, et suggestions m'aideront dans la voie de l'effort perpétuel pour un blog meilleur .
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés