Présentation

Rechercher

Images Aléatoires

  • Alice--moticoARG.gif
  • La-reine-de-l--t--2---Vinge---Whelan.jpg

Types d'articles

  • Flux RSS des articles
Dimanche 13 mai 2012 7 13 /05 /Mai /2012 17:38
- Publié dans : Présentations d'oeuvres

Quel timing ! Je termine la première anthologie d'Argemmios dans la collection "Périples mythologiques", Les Héritiers d'Homère au moment où ils publient l'appel à texte pour le numéro 4, sur le thème du berceau des religions. Mais non ! Je ne suis pas si en retard que ça puisque la seconde, Chants de totems vient à peine de paraître (en avril 2012). La troisième, Le butin d'Odin, est déjà dans les soutes.

 

Les héritiers d'Homère

 

Mais celle-ci, me direz-vous ? Et bien celle-ci me donne bien envie de me procurer la suivante !

Assez conséquente, avec pas moins de dix-huit textes, elle garde cependant une authenticité remarquable. Oui, authenticité ! Car l'esprit d'Homère est bien là. Son style ? Non ! Et heureusement ! Désolée pour les inconditionnels, mais je le trouve si redondant qu'il en est parfois ennuyeux. Du moins, les traductions que j'en ai lu. Mais, avec sa patte, chacun des auteurs a capturé une essence de ses récits, comme une chimère de légende. C'était aussi une bonne occasion pour moi de réviser mes classiques. Je remercie d'ailleurs les anthologistes pour le "petit" glossaire final, qui permet parfois de se recaler la mémoire.

 

La bouteille, le barbu et le sens du monde - Franck Ferric

Je vous avais déjà parlé de cet auteur, enfin, surtout de son roman La loi du désert. Parus la même année, ces deux textes sont dans des styles assez différents, au sens "univers" du terme. Loin d'une anticipation post-apocalyptique et dans un présent qui nous semble bien réel par son côté sordide, Ferric lance Pan à la rescousse. Mais l'ivresse ici, n'est pas si joyeuse. Elle serait plutôt synonyme d'oubli.

 

La caverne des centaures mâles - Marie-Catherine Daniel

Ici, la caverne est plus qu'une antre. Pour ce jeune centaure qui craint d'en sortir, elle est le refuge de la caverne de Platon, le miroir d'illusions qu'il refuse de perdre. C'est également un texte très poétique sur le devoir.

 

La mort d'Héracles - Claire Jacquet

Jacquet nous propose une version très théâtrale de la mort d'Héracles. Elle appuie sur l'adultère, l'indifférence, la xénophobie, et la maladresse (très enzymatique).

 

Le syndrome de Midas - Jess Kaan

Au coeur de la finance contemporaine, une nouvelle où l'or se transforme en $ (ou en € si cette monnaie a votre préférence). Kaan y mêle le mythe de Midas à la génétique et trouve même un suppléant à Charon.

 

Le pacte d'Hécate - Sophie Dabat

C'est une nouvelle tout en intrigues qui nous replonge dans le mythe, qu'on imagine authentique. La ré-écriture est plus dans le style que dans une transposition dans un autre contexte.

J'avoue avoir préféré sa nouvelle La malédiction du Lamba Mena, lue il y a quelques temps.

 

Aube - Elianne Aberdam

C'est un de mes coups de coeur de l'anthologie. Aberdam nous fait découvrir les états d'âme d'Oreste, des siècles après les évènements. Il est emplein d'une poésie et d'une puissance émotionnelle bouleversantes. A lire absolument !

 

Cet éternel orgueil - Nadège Capouillez

Quand les hommes pensent pouvoir concurrencer les dieux... ou la génèse de la Vénus de Milo. Cette nouvelle mélange un peu les thèmes avec ce petit clin d'oeil final. Si la trame est un peu éventée d'avance, l'écriture reste sympathique.

 

Prisonier de son image - TK Ladlani

Une nouvelle écorchée entre Narcisse et Dorian Gray. Il est ici, bien sûr, question d'apparence, mais aussi d'illusions, d'ego, d'obnubilation et de traîtrise.

 

Mayday - Jeanne-A Debats

Mon 2ème coup de coeur de l'anthologie. La nouvelle débute sur de piètres jeux de mots, qui se révèlent au fur et à mesure le reflet d'un esprit brisé. Nous révisons ici la vengeance de Médée sur un Jason qui chute de son piédestal. A lire !

 

L'esprit de l'Hellespont - Olivier Boile

J'ai été agréablement suprise par cette nouvelle de Boile. Loin de l'humour d'Armure blanche et Soie rose et beaucoup plus homogène que La nuit tombe sur Sherwood, cette légende revisitée sur Hellé conserve un rythme accrocheur. On y croise l'orgueil, la mer, et la rancune.

 

Nyctalê de Samothrace - Fabrice Chotin

(Petit clin d'oeil à Fabrice qui, tout comme moi, fait partie de la communauté Autres Mondes)

Cette fois encore le récit semble authentique. Il touche droit au coeur en abordant des sujets tels que le droit de s'appartenir, l'obéissance ou le sacrifice pour une plus noble cause.

 

Le chêne et le tilleul - Charlotte Bousquet

Dans un style très différent d'Aboulanol ou de Cytheriae, Bousquet nous apaise avec ce récit d'amour véritable et de récompense des dieux.

 

L'hospitalier - Yan Marchand

Fatum ! Est-il écrit d'avance ? Les dieux le décident-ils au fur et à mesure de leur colère et de leur jalousie. Le fait est qu'on n'y échappe pas.

 

La descente aux enfers d'Orphée et Eurydice - Anthony Boulanger

(Petit clin d'oeil à Khellendros que je croise souvent autour du Codex Poeticus)

Cette nouvelle a reçu le prix Merlin 2010. Alors, je dois avouer que je m'attendais à du plus que bon. C'est du très bon ! Ne vous y trompez pas... mais j'ai juste aimé. Pourquoi celle-ci plutôt qu'une autre ? Bonne question. Le Rouge, le Blanc et l'Artefact, parue la même année, était également très bonne.

Le récit, totalement transposé, nous plonge dans les addictions. La poésie (oui, je vous en parle tout le temps, mais je l'aime, que voulez-vous) est omniprésente dans la musique. Et la chute n'en est que plus vertigineuse, décevante d'humanité. Un très bon texte, à lire absolument.

 

Pierce's track: the maid & the highway - Nicholas Eustache

Cette transposition de l'histoire d'Andromède dans une époque de rock, de motards et de désert ne m'a guère enthousiasmée. Dommage, l'idée était bonne.

Du même auteur sur Questions-SFFF : La boîte noire.

 

Les sept derniers païens - Romain Lucazeau

Cet auteur qui ne m'a jamais déçu (Hors du voile, Quatre étoiles au firmament), nous offre une fois encore un très bon récit de mercenaire, d'attaque et de destin. Un texte très enlevé qui s'offre même le luxe d'une ouverture vers les Chevaliers de la Table Ronde. Il a reçu le prix Imaginales 2010 de la nouvelle.

 

Sémélé - Philippe Guillaut

Un texte qui prend aux tripes sur la face cachée des héros, sur la naîveté de leurs adoratrices. Brrr... celui-ci fait froid dans le dos.

Du même auteur sur Questions-SFFF (et dans la même veine grecque) : Bord du monde

 

Firestarter - Céline Brenne

C'est mon dernier coup de coeur. Un texte animal, tellement adéquat avec son thème sur les bacchantes. On se laisse emporter au ryhtme de la frénésie. Bien meilleur que le Stabat Mater.

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Par Alice Mazuay - Communauté : Autres Mondes...
Retour à l'accueil

Documents

Une petite page d'historique du blog, dans laquelle vos commentaires, remarques, et suggestions m'aideront dans la voie de l'effort perpétuel pour un blog meilleur .
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés